ORGANISER L’ACCUEIL DES ÉLÈVES PORTEURS DE HANDICAP

Formation : ORGANISER L’ACCUEIL DES ÉLÈVES PORTEURS DE HANDICAP

Description de la formation

 QUAND LA LOI « SUR LE HANDICAP » BOUSCULE L’’ÉCOLE

La loi de 2005 sur l’’accueil des personnes handicapées a suscité une légitime satisfaction auprès des personnes concernées ainsi que des associations qui les représentent. Dans les établissements scolaires, les réactions ont été globalement positives grâce aux clarifications que les textes permettaient et, sans doute, aux moyens qui étaient espérés. Les commentaires les plus inquiets ont concerné – et concernent encore – les conditions immobilières d’’accessibilité, dans des bâtiments rarement adaptés. Pourtant, après la publication du décret et des circulaires d’’application, une lecture moins sommaire fait apparaître de réels bouleversements, en particulier pour le système éducatif, et bien au-delà de l’’accueil des personnes porteuses de handicap. Car le vocabulaire, donc les concepts, ont changé. On ne parle plus dorénavant de « handicapés » mais de « personnes ». Et il ne s’agit plus d’’« accueil », ni d’’« intégration » mais dorénavant d’’« inclusion ».

UNE NOUVELLE CONCEPTION DE L’’ÉCOLE

C’’est bien une conception historique de l’’école française (et du collège et du lycée) qui est ainsi bousculée. Comment imaginer le maintien d’’un système normatif, un même moule sélectif, quand l’’objectif désormais est de considérer l’’élève porteur de handicap au même titre que son camarade intellectuellement précoce, c’’est-à-dire un élève normal, à besoins particuliers dans la classe constituée de l’’hétérogénéité des publics et des personnes à instruire et éduquer ensemble ?

La pédagogie uniforme et uniformisante va donc avoir vécu, le travail en équipe devant s’’imposer de lui-même pour élaborer des dispositifs adaptés à des besoins différenciés. La mise en oeuvre va souffrir des embûches de l’’habitude et de certains conforts. Mais le mouvement semble inéluctable de considérer que chaque élève est à besoins particuliers dès lors que la nouvelle règle est celle de l’’école inclusive qu’’il convient maintenant de construire. Alors que les écoles normales n’’existent plus mais que subsistent des normales… supérieures !
Pour s’’approprier ces nouveaux concepts et élaborer ensemble des moyens d’’action, une journée est organisée le 4 février 2015 en remplacement du thème initialement prévu ce jour-là au plan de formation.

OBJECTIFS

– maîtriser les concepts nouveaux ou nouvellement formulés (handicap, inclusion, besoins particuliers, etc.) ;
– prendre conscience des changements à opérer et des obstacles à contourner ;
– situer l’’ampleur historique du changement, de la Pax Romana à la Refondation de l’’École en passant par l’’École de Jules Ferry et la Doctrine sociale de l’’Église ;
– partager les explorations et les pratiques ;
– explorer des pistes de mise en oeuvre.

INTERVENANT(S)

– Jacques Bouvet, référent BEP-ASH2 à la direction de l’’enseignement catholique de Lyon, membre du « Pôle école » du Secrétariat général de l’’enseignement catholique.
– Alain Boirivent, Snceel services nationaux

DATE(S) ET COÛT

4 février 2015
298 euros


Bulletin d'inscription papier

Télécharger le bulletin d'inscription


Formulaire d'inscription en ligne

Coordonnées personnelles

Fonction dans l'établissement

Prise en charge

Coordonnées de l'établissement



Date de la formation :



Veuillez remplir les champs requis!

Votre demande d'inscription a bien été prise en compte! Nous vous contacterons dans les plus brefs délais pour vous confirmer votre inscription.